Franz.jpg (11308 Byte)

Käfertal est depuis 1897 une banlieue de Mannheim, située au nord de la ville.

Aujourd'hui font partie de Käfertal, à l'ouest du vieux coeur de la ville, une zone industrielle, une zone résidentielle relativement récente et une autre partie de la ville qui s'étend jusqu'à la forêt ; au nord, le Benjamin Franklin village, résidence américaine ; un autre quartier au sud, et enfin le Rott, où se construisent depuis 1993 de nouvelles habitations.

Käfertal compte en tout un peu plus de
20 000 habitants.

wpe3.jpg (15203 Byte)

franz2.jpg (46387 Byte)

Si la société de Käfertal se composait essentiellement au tournant du siècle de familles de paysans et d'artisans, établis là depuis toujours, l'influence des ouvriers d'industrie, dont le nombre ne cessa de s'accroître du fait du mouvement général d'industrialisation, du nombre toujours plus grand d'usines s'implantant dans la région et de l'intégration des faubourgs au centre urbain, s'y fit de plus en plus forte. Ces ouvriers furent rapidement citoyens de la ville à part entière, et prirent part de façon toujours plus significative à la vie économique.

Ce sont les descendants de ces familles de paysans et d'artisans ainsi que les enfants de cette aristocratie ouvrière qui ont fait de la ville ce qu'elle est aujourd'hui : une banlieue moderne, où il fait bon vivre et travailler, dans laquelle la population conserve et vit ses traditions, tout en étant très ouverte à ce qui est nouveau ou différent, l'incluant rapidement au sein de la communauté.

La ville est d'autant plus ouverte que s'y sont installés un grand nombre de familles d'Italiens, d'Espagnols, de Croate, de Serbes, de Grecs et de Turcs, dont les descendants, pour certains de la troisième génération, représentent aujourd'hui une grande part de la population. Si les grands parents s'installèrent là dans l'idée d'y travailler quelques années pour en repartir un jour, ce n'est plus le cas de la jeune génération, qui y a toujours vécu et s'y sent installée, définitivement.

C'est là qu'ils sont allés à l'école, c'est là qu'est leur vie sociale ; ils travaillent dans des entreprises de la région, ou bien ont eux mêmes fondé un commerce. Käfertal leur doit sa gastronomie cosmopolite de haute qualité ; les magasins turcs et italiens, attrait commercial non négligeable, diversifient le paysage urbain.

wpe5.jpg (21611 Byte)

franz1.jpg (30840 Byte)

Un trait caractéristique de Käfertal, qu'évoquent toujours et encore ceux qui la découvrent, est le calme avec lequel les choses suivent leur cours. Tout s'accomplit avec simplicité et avec succès, sans que personne ne fasse de bruit autour. Ceci est particulièrement visible à la façon dont s'engagent les membres des différentes associations.

L'endroit n'est pas seulement un des hauts lieux du carnaval allemand - avec ses légendaires chasseurs de lions, bien connus au-delà des limites de la ville - il est aussi renommé pour la fête de la ville, qui rassemble chaque année au mois de juin les anciens et les nouveaux habitants de Käfertal et des alentours dans cette ambiance festive que l'on trouve dans les pays du sud. besucher1.jpg (63431 Byte)

Nous connaissons quelques anciens habitants de Käfertal des plus diverses nationalités qui reviennent chaque année pour cette fête, séjournent trois jours de suite chez des amis et repartent le dimanche soir les larmes aux yeux, promettant de ne manquer pour rien au monde le rendez-vous de l'anné suivante. L'un d'entre eux exprima comme suit le moment de son départ :

Franz.jpg (11308 Byte)

wpe8.jpg (17261 Byte)
Traduction: Cécile Clot

KNlogoklein.jpg (5973 Byte)